langue

sculpturenaturecultures

2021

Image de l'œuvre
Photo © Boris Smokrovic

L’idée est de mettre en scène plastiquement le concept de « natureculture ». D’un point de vue théorique, le clivage nature-culture renvoie au fondement de l’anthropologie contemporaine. Les premiers ethnologues ont ainsi tracé une séparation nette entre la nature et la culture qui est aujourd’hui remise en question. Des scientifiques défendent en effet la possibilité que ces deux entités soient en relation biotique continue l’une avec l’autre.

Les installations sculpturenaturecultures problématisent cette réflexion. Dans un premier temps, des livres qui réfèrent à des questions sur les naturecultures seront rendus à la nature suivant un processus naturel de décomposition. Pour cela, un carré de terre est découpé dans le sol pour permettre le dépôt des exemplaires d’un même livre. Avec le pourrissement, de l’engrais ainsi produit servira à régénérer le cycle de la nature et à favoriser l’éclosion de nouvelles plantes.

Dans un second temps, les textes numérisés seront réagencés et soumis à une relecture via une intelligence artificielle. Un texte infini naitra de ces recompositions textuelles lues comme un chant d’oiseau.

Interface_dividing line

Résidence de création artistique à La Métive, Moutier-d'Ahun (Creuse), du 20 avril au 1er mai 2021.