Projet


[2011]

Le projet Étienne-Jules Marey

Appel à projet 2010 sur les « Services numériques culturels innovants » du Ministère de la Culture et de la Communication
http://culturelabs.culture.fr/

Photo Marey

Les artistes et les chercheurs engagés sur le projet aux côtés du SLIDERS_lab ont collaboré avec le musée Étienne-Jules Marey pour mener des expérimentations didactiques, artistiques et ludiques qui s'appuient sur le fonds documentaire et iconographique du musée. Ces archives de même que les machines permettant la synthèse du mouvement servent à mettre en œuvre des expérimentations en vue de développer des principes, des applications et des prototypes pour des services numériques culturels innovants.

Nous avons travaillé principalement au développement de trois espaces, chacun d'entre eux faisant l'objet d'une création spécifique:

1 - l'espace de navigation interactive dans les documents du musée, autrement dit l'indexation des documents, la création d'une forme particulière pour faire apparaître ensemble les documents et les occurrences sélectionnées (système de tours comme des immeubles de données ou bien de plan qui se succèdent dans l'espace cybernétique), invention d'interfaces pour interagir avec les données sélectionnées, réalisation d'un meuble pour intégrer les écrans, les ordinateurs, les interfaces physiques permettant l'accès aux documents et la manipulations de ceux-ci;

2 - le développement d'un outil hybridant virtuel et réel pour rendre compte du phénomène de la synthèse du mouvement. Cela passe par la mise en place d'un dispositif ludique de captation et restitution du mouvement en temps réel;

3 – la réalisation d'une interface qui simule le fonctionnement d'un des objets techniques exposés dans le musée et en permet la compréhension. Cette interface permet de jouer avec les contenus audio-visuels (platine physique permettant le contrôle du défilement des photogrammes numérisés).


Deux dispositifs ont finalement été réalisés, le deuxième, le Chronophotomaton, effectuant la synthèse des points 2 et 3 fixés dans nos objectifs de départ — voir ci-dessus.

Le MIM (Marey Interactif Multimédia), 2010-2011, est un dispositif interactif de consultation d’une archive et de la mise en scène didactique de son contenu. Ses dimensions sont de 180 x 60 x 124 cm.

Projet Marey Meuble interactif multimédia 2010-2011

Le meuble MIM est un meuble dont la vocation est de permettre à tous les publics de découvrir de manière ludique et didactique l’œuvre d’Étienne-Jules Marey. À terme, il doit pouvoir présenter tous les documents relatifs à Marey appartenant au musée de Beaune ou dont celui-ci aurait la charge.

Le MIM est divisé en trois parties:

1 - La partie supérieure, verticale, est l’espace de consultation et de choix des documents. Elle est constituée de trois écrans tactiles qui affichent un carrousel virtuel portant l’ensemble des documents consultables de Marey. Tous ces documents sont décrits à l’aide de sept critères, de manière à constituer une base de données permettant des navigations intelligentes. Ainsi « désigner une image », c’est faire apparaître autour d’elle un ensemble d’images ayant un critère commun avec celle-ci. Ce groupe d’images s’inscrit sur un barillet perpendiculaire au carrousel.

2 - La partie médiane, est l’espace dévolu au son. Ceux-ci peuvent être comme actuellement des sons brefs d’accompagnement des mouvements du carrousel et du barillet mais on peut aussi imaginer que tout autre type de son est possible: voix, musique, bruit, etc.

3 - La partie inférieure, horizontale, est l’espace didactique où trois écrans tactiles renseignent sur l’image choisie. Ainsi, l’écran le plus à gauche présente un agrandissement de cette image. L’écran du milieu expose des documents qui sont des animations ou bien encore des images scientifiques récentes provenant de laboratoires qui prolongent le travail et les réflexions de Marey. Situé à l’extrême droite du meuble, le dernier écran affiche un cartel relatif à l’image ainsi que des commentaires, des photographies et tout document à même de fournir des précisions sur celle-ci.



Le Chronophotomaton, 2010-2011, présente quant à lui un dispositif interactif de captation du mouvement et de consultation d’une archive. Ses dimensions sont de 500 x 80 x 200 cm.

 Chronophotomaton,  exposition Marey. Musée de beaune 2010/11

Cette installation remet en scène le processus de captation et de notation du mouvement mis au point par Marey. Il s’agit ici d’une actualisation de cette méthode d’écriture du mouvement qui est ainsi réalisée avec les moyens du vingt-et-unième siècle.
Les spectateurs sont invités chacun à leur tour à monter sur l’installation et à se déplacer le long de la règle noire et blanche dans la direction des deux écrans tactiles suspendus à l’autre bout du parcours.
Si le trajet est correctement effectué, il est enregistré par une caméra posée sur le sol. Le spectateur verra alors son parcours sur l’écran tactile de gauche archivé dans la tour d’images qui garde en mémoire tous les parcours et donne la possibilité à chacun de les consulter.
L’écran de droite, proposera quant à lui de visualiser directement le trajet accompli, de jouer avec lui en augmentant ou en diminuant le nombre d’images. Le spectateur a alors la possibilité d’imprimer son parcours.

En permettant au spectateur de jouer ainsi avec un dispositif dans lequel son corps et ses gestes déplient en temps réel des animations, le Chronophotomaton hybride réel et virtuel pour rendre compte du phénomène de la synthèse du mouvement.

Le projet s'inscrit dans le cadre du Programme national de numérisation du Ministère de la Culture et de la Communication, appel à projet 2010, Services numériques culturels innovants.
On trouvera des informations complémentaire sur le projet de même qu'un dossier complet sur le site Culture Labs, ouvert par le Ministère de la Culture et de la Communication à l'occasion de ce programme de recherche.

Partenaires : Musée Étienne-Jules Marey, Beaune, France; laboratoire XLIM/SIC, Université de Limoges et de Poitiers (UMR CNRS 617); Studio 2Roqs; atelier Martin Lecomte.



 Marey Interactive Multimédia. Musée de beaune 2010/11
MIM (Marey Interactif Multimédia), 2010-2011; dispositif interactif



 Marey Interactive Multimédia. Musée de beaune 2010/11
MIM (Marey Interactif Multimédia), 2010-2011; dispositif interactif



Marey MIM Marion Leuba,Fréderic Curien

MIM (Marey Interactif Multimédia), 2010-2011; dispositif interactif. Marion Leuba, conservatrice des musées de Beaune, et Frédéric Curien.



 Marey Interactive Multimédia. Musée de beaune 2010/11
MIM (Marey Interactif Multimédia), 2010-2011; dispositif interactif. Marion Leuba, conservatrice des musées de Beaune, et Frédéric Curien.



Dessin préparatoire Marey Interactive Multimédia, Musée de beaune 2010/11

MIM (Marey Interactif Multimédia), 2010-2011; dispositif interactif. Système de navigation dans l'ensemble des images, schéma, 2010



 Chronophotomaton,  exposition Marey. Musée de beaune 2010/11
Chronophotomaton, 2010-2011; installation interactive.



 Chronophotomaton,  exposition Marey. Musée de beaune 2010/11
Chronophotomaton, 2010-2011; installation interactive.



 Chronophotomaton,  exposition Marey. Musée de beaune 2010/11
Chronophotomaton, 2010-2011; installation interactive.



 Chronophotomaton,  exposition Marey. Musée de beaune 2010/11
Chronophotomaton, 2010-2011; chronophotographie imprimée.